Médicaments génériques : changements en pharmacie bientôt en vigueur

La semaine dernière, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Dr Gaétan Barrette, a annoncé que de nouvelles règles entreraient en vigueur le 24 avril prochain concernant le recours à la mention « ne pas substituer » pour les assurés du régime public d’assurance médicaments. Mais à quoi fait-on référence exactement lorsqu’on parle de substitution?

Lorsque vous confiez votre prescription à votre pharmacien, celui-ci peut vous proposer de remplacer le médicament d’origine prescrit par votre médecin par un médicament générique (un produit équivalent fabriqué par une autre compagnie, à un coût moins élevé). On parle alors de substitution. Vous pouvez accepter ou refuser cette substitution. Actuellement, lorsqu’un médecin indique « ne pas substituer » sur l’ordonnance d’un médicament d’origine, le pharmacien ne peut pas proposer un médicament générique en remplacement du produit d’origine. Il s’en tient à ce qui est indiqué sur l’ordonnance.

De nouvelles règles à partir du 24 avril prochain

Les nouvelles règles établies par le ministre de la Santé ont pour objectif de privilégier les médicaments génériques afin de faire économiser le gouvernement concernant le remboursement des frais de médicaments. Les médecins qui indiqueront « ne pas substituer » sur l’ordonnance d’un patient devront justifier la raison (une allergie ou une intolérance à une composante du médicament, par exemple).

À partir du 24 avril, ne soyez donc pas surpris si votre pharmacien vous propose de substituer un médicament d’origine par un générique s’il n’y a pas la mention « ne pas substituer » sur votre ordonnance et la raison qui le justifie. Encore une fois, vous aurez le choix d’accepter ou de refuser la substitution, mais vous devrez défrayer la différence de prix entre le médicament d’origine et le médicament générique si jamais vous optez pour la première option. Cette mesure concerne seulement les assurés du régime public d’assurance médicaments.

Bien entendu, votre médecin et votre pharmacien utiliseront leur jugement professionnel au cas par cas, évalueront la situation et vous proposeront toujours le traitement le plus approprié pour vous et votre condition de santé.

Des médicaments sécuritaires et efficaces

Il est important de comprendre qu’un médicament générique contient les mêmes ingrédients actifs que le médicament d’origine et satisfait aux mêmes normes de qualité et d’efficacité. Qu’ils soient d’origine ou génériques, Santé Canada approuve tous les médicaments avant qu’ils ne se retrouvent sur le marché.

D’ailleurs, saviez-vous que dans tous les hôpitaux du Québec, la très grande majorité des médicaments utilisés pour soigner les patients sont des médicaments génériques?

Si vous prenez plusieurs médicaments, il y a de grandes chances que vous en preniez déjà. Pour certains médicaments, le produit d’origine n’est plus commercialisé et il n’y a que les produits génériques disponibles sur le marché. Si vous avez des questions concernant vos médicaments, qu’ils soient d’origine ou génériques, n’hésitez surtout pas à en parler avec votre pharmacien!

10 commentaires sur “Médicaments génériques : changements en pharmacie bientôt en vigueur”

  1. Jean Guimond dit :

    Ce document est excellent mais j’aimerais savoir où il sera publié ou diffusé au niveau du public. Merci

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour M. Guimond,

      Quand vous parlez de document, faites-vous référence à ce billet de blogue? Si c’est le cas, nous le diffuserons bientôt sur les médias sociaux. Nous invitons également les pharmaciens à partager ce billet.

  2. Danielle Doyon dit :

    Comme mes changements qui entreront en vigueur au 24 avril, ne s’appliquent qu’aux assurés par la RAMQ, je crois que l’Ordre devrait demander à l’assureur de faire paraître l’information dans les divers quotidiens au moment de l’entrée en vigueur de ces changements et d’être très clair. Sinon, ce sera un bourbier semblable à celui qui prévalait lors de la mise en place du RGAM.L’assureur doit informer ses assurés qu’il soit public ou privé. Lorsqu’il y a des augmentations pour le permis de conduire, pour les frais d’immatriculation des véhicules, la SAAQ informe, la RAMQ devrait faire pareil et non pas obliger les pharmaciens à être ses agents d’information.

  3. Sylvie Grégoire dit :

    Puis-je imprimer ce billet et l »afficher dans ma pharmacie?

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Vous pouvez bien sûr l’afficher dans votre pharmacie.

  4. Lise dit :

    quand est t’il pour les antidépresseurs. Sa prends souvent. Bien des essaie pour trouver les bonnes doses.le neurologue. Nous avait dit. De ne pas changer pour les génériques que sa pourrait faire augmenter son anxiété. Si j ai bien compris. Seulement. Les allergies. Sont importante

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour Lise,

      Concernant votre interrogation, sachez qu’en matière de substitution d’un médicament (antidépresseurs ou non), votre pharmacien utilisera toujours son jugement professionnel et déterminera au cas par cas, la meilleure option selon la situation particulière de son patient. Si vous avez des questions plus précises à ce sujet, nous vous invitons à en parler avec votre pharmacien.

  5. Colette. dit :

    Moi j’ai des problèmes d’estomac et les génériques de sont bas enrobés de la même façon que l’original. et cela me cause des problèmes, Que faire?

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Nous vous invitons à lire ce communiqué envoyé aux pharmaciens, mais qui vous aidera à mieux comprendre ces nouvelles mesures : http://www.opq.org/cms/Media/2179_38_fr-CA_0_interaction_express_22_04_2015__substitution.htm

      De plus, n’hésitez pas à en parler avec votre pharmacien!

  6. lariviere roland dit :

    on a changer mes medicament generique sans mavertir et ma pression a moté plus 220 en deux jours je sui retorné a la phamacie et on ma diquil etais en manque de medicamment mais quil en gardais pour une personne qui avais des allergies et mon donné les vrais medicaments ca sonne pluto faux je croi pluto que la ristoune etais plus hauts avec se mediament au risque de menvoyer a l hopital pour quelque sous

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.Tous les champs sont obligatoires.