C’est la saison de la grippe, êtes-vous vacciné?

C’est le temps des premiers froids et, plus vite qu’on ne le pense, des Fêtes avec ses nombreuses réunions de famille. Une période propice pour la transmission de la grippe!

Pour la plupart d’entre nous, la grippe est synonyme de fièvre, de toux, de maux de tête, de courbatures et de fatigue. Un moment désagréable à passer, mais rien qui ne saurait se soigner après quelques jours de repos. Buvez beaucoup et régulièrement, prenez de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène pour soulager la fièvre et la douleur, et surtout reposez-vous. Si vous êtes en bonne santé générale, vous serez sur pieds au bout de 5 à 7 jours.

Toutefois, pour certains, la grippe peut causer de graves complications et mener à une hospitalisation, voire au décès. C’est la raison pour laquelle, les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes ou encore les enfants en bas âge peuvent bénéficier de la vaccination gratuite. Il en va de même pour leurs proches qui les côtoient régulièrement.

C’est pourquoi, si vous avez des personnes, dans votre entourage immédiat, qui bénéficient de cette couverture vaccinale, je vous encourage fortement à vous faire vacciner.

Des moyens simples pour se prémunir de la grippe

Le virus de la grippe est très contagieux. Pour vous protéger et protéger vos proches, rien de tel que la vaccination et quelques mesures d’hygiène. Se laver les mains régulièrement, éviter de se toucher le nez, les yeux, la bouche, ou encore nettoyer régulièrement les surfaces fréquemment utilisées comme les comptoirs ou les lavabos sont autant de petits gestes qui peuvent faire une réelle différence.

Pourquoi se faire vacciner?

Selon toute vraisemblance, la grippe sera sévère. Chaque année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) détermine à l’avance, selon des prévisions, la composition des prochains vaccins antigrippaux.

La saison grippale 2014-2015 a été marquée par une forte activité de la grippe A(H3N2), associée à des infections plus graves, qui affectent plus particulièrement les personnes âgées1. Cette année, ce sont principalement les souches H1N1 et H3N2 qui seront incluses dans le vaccin.

Bien que nous n’ayons jamais la certitude à 100 % que le vaccin sera pleinement efficace, le virus pouvant muter par rapport à la souche contenue dans le vaccin, il va, à tout le moins, diminuer les symptômes et l’intensité de la grippe et même prévenir des complications. La vaccination reste encore la meilleure prévention qui soit.

Dans la plupart des provinces canadiennes, les pharmaciens peuvent vacciner pour la grippe, ce qui fait en sorte que le taux de vaccination y est plus élevé qu’au Québec2. Nous espérons aussi obtenir ce privilège! Mais sachez tout de même que certaines pharmacies offrent le service de vaccination, une infirmière étant sur place pour vacciner les patients.

Je vous invite donc à poser toutes vos questions à votre pharmacien. Il est là pour vous conseiller et en discuter avec vous. Je vous invite également à consulter le site Web Portail santé mieux-être, qui regroupe toute l’information utile sur le programme de vaccination : admissibilité, mesures de prévention, comment différencier le rhume de la grippe, endroits où se faire vacciner, etc.

Mieux vaut se faire vacciner que d’offrir la grippe en cadeau!

 

1 Flash Grippe, 23 octobre 2015, http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/flashGrippe/FlashGrippe_vol5_no10.pdf

2 Impact of pharmacist administration of influenza vaccines on uptake in Canada, Canadian Medical Association Journal, http://www.cmaj.ca/content/early/2016/08/08/cmaj.151027

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.Tous les champs sont obligatoires.