Rappel de médicaments : ce que vous ne voyez pas

Les pharmaciens du Québec apprenaient ce matin, en même temps que la population, le rappel de plusieurs médicaments très prescrits au Canada contenant du valsartan, une molécule utilisée notamment pour contrôler l’hypertension. Puisque beaucoup de fabricants s’approvisionnent chez les mêmes fournisseurs de matière première, l’impureté présente dans le valsartan se retrouve aujourd’hui dans les médicaments produits par un grand nombre de compagnies.

On connaît tous quelqu’un qui souffre d’une maladie cardio-vasculaire, que ce soit notre beau-père, notre conjoint ou notre sœur; ce rappel affecte un nombre important de personnes. C’est pourquoi aujourd’hui, dans bien des pharmacies du Québec, c’est le branle-bas de combat.

Peu de patients le savent, mais dans ces cas, les pharmaciens doivent repérer tous les médicaments visés par le rappel et les retourner à leur grossiste. Ils doivent aussi répondre aux questions et inquiétudes de leurs patients inquiets ayant pris connaissance du rappel. Dans certains cas, on identifiera les patients de la pharmacie qui utilisent les médicaments visés et communiquera avec eux pour leur indiquer la marche à suivre. Dans les prochains jours, les pharmaciens substitueront pour certains patients les médicaments rappelés pour d’autres, qu’ils jugeront efficaces et sécuritaires.

Avec les rappels viennent aussi souvent les pénuries de médicaments, ce qui emmène également son lot d’activités de gestion : chercher des médicaments de remplacement, trouver les fournisseurs qui en offrent, procéder aux changements et en informer les prescripteurs.

Toutes ces activités, qui surviennent tant dans les pharmacies hospitalières que dans les pharmacies de quartier, demandent un travail exigeant pour assurer votre sécurité.

Dans toutes les professions, il y a des activités dont on ne soupçonne pas l’existence. J’ai envie de dire à mes collègues fidèles au poste : ne lâchez pas! Ce travail est essentiel.

Une petite note aux patients qui prennent du valsartan : l’impureté est présente dans les médicaments produits par certaines compagnies et certains lots précis. Votre pharmacien vous informera de la marche à suivre s’il juge qu’un changement est nécessaire.

20 commentaires sur “Rappel de médicaments : ce que vous ne voyez pas”

  1. Raymonde Lamy dit :

    Est-ce que ç,est récent ce rappel,ça fait plus de 5 ans
    que je prend ce médicament…

    Que dois-je faire avec ça ?
    J,ai eu un cancer du poumon l,année dernière qui a été pris à temps…

    Est-ce qu,il y a de quoi m,inquiéter ?
    Merci !

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour Mme Lamy,

      Nous vous invitons à communiquer directement avec votre pharmacien(ne) à ce sujet. Il ou elle sera en mesure de répondre à toutes vos questions.

  2. daniel desjardins dit :

    alors connaissant deja la problematique pourquois santé canada na pas emis d avis de rappel plutot pour simplement proteger la population au lieu de la derniere minute comme sa sans savoir si des personnes auront contracter un certain type de CANCER vu qu une molecule dite cancérigene fut decouverte dans le valsartan j ai avisé ma pharmacienne qui n etait pas dutout au courant ce matin et apres recherche bien sur m avisa d arreter le Sandoz valsartan 80mg que je prenait vue l avis de rappel mais sa fait combien de temps que les chinois nous empoisonnent comme sa et nous venont d etre mis a l affut de …….. nous on se fie a nos professionnel alors que santé canada comme de nature prennent leurs temps au detriment de la sante humaine comme dans toutes choses c est regie par le fédéral alors aucune surprise la alors comment les pharmaciens et pharmaciennes peuvent ils nous proteger si nos propres instituts federales ne peuvent pas deceler a temps une anomalie cancerigene comme celle la et depuis quand est elle en circulations et combien de personnes sont elles atteintes helas non sa va etre etouffé comme toujours et le patient ecoppera de la negigence gouvernementale federale en ce qui concerne notre securité d etre soigné et avoir des medicament securitaire .

  3. Steve Marmen dit :

    Je prend l’avapro ou irbésartan, est ce que ce médicament est ciblé par ce rappel.

    1 comprimé de 150 mg et 1 de 75 mg pour un total de 225 par jour

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour M. Marmen,

      Pour répondre à votre question, l’irbésartan n’est pas ciblé par ce rappel.

  4. Michel St-Jules dit :

    Il y a une chose que je comprend pas!!!

    Pourquoi je dois payer pour le remplacement de medicaments qui n’est pas conforme pour la santé !!!!.

    Le medicament de remplacement vient de me couter 58 $$ est ce normal de payer encore .

    Merci de votre reponse

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour,

      Lors d’un tel rappel, de nombreux intervenants sont appelés à collaborer, mais ils n’ont pas tous la même vitesse de réaction. Tout d’abord, lorsque Santé Canada annonce un tel rappel, il n’avise personne à l’avance. Ni les pharmaciens, ni les assureurs. De plus, le pharmacien est appelé à réagir rapidement, car il est le lien direct entre le médicament et vous. Il analyse l’information, identifie ses patients visés par le rappel, les informe et, au besoin, les rassure. Il peut aussi, au besoin, substituer le médicament pour un autre d’efficacité similaire, et en informe le médecin traitant.

      Il est possible que le médicament utilisé en remplacement du vôtre ne soit pas, en ce moment, couvert par votre assureur. Cette décision est celle de votre assureur, qui n’a peut-être simplement pas eu le temps de réagir à la situation. Nous vous invitons à communiquer avec ce dernier afin de voir si un remboursement total ou partiel de votre nouveau médicament est envisageable.

      1. Vincent Bourget dit :

        Pourquoi l’ancienne prescription n’est-elle pas remboursée lorsque l’on retourne ce qui en reste??.

  5. cassivi desneiges dit :

    donner une liste de medicament qui contien le valsartan

  6. cassivi desneiges dit :

    donner les non des medicament qui contienne du valsartan

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour!

      Nous vous invitons à consulter cet avis de Santé Canada dans laquelle se trouve la liste de médicaments contenant du valsartan : http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67202a-fra.php

  7. Louis Roy dit :

    En tout cas, quand j’achete Un produit chez un marchand et que ce produit n’est pas conforme à l’usage habituel, le commerce me le rembourse ou le remplace à ces frais. Je ne vois pas pourquoi une pharmacie Jean Coutu de st sauveur voit cela autrement. Un commerce de détail est un commerce de detail

    1. Sylvain Daunais dit :

      Vous avez tout à fait raison. Je viens d’écrire à la RAMQ. Lundi, je porte plainte à la protection du consommateur.

  8. Bruno Sauvé dit :

    Bonjour j’aimerai savoir si mes couvercyl fait partie des ces médicament
    Merci

    1. Ordre des pharmaciens du Québec dit :

      Bonjour M. Sauvé,

      Nous vous invitons à communiquer directement avec votre pharmacien pour toutes questions liées à vos médicaments.

      Pour en savoir plus sur le rappel de valsartan, vous pouvez consulter cet avis de Santé Canada : http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67202a-fra.php

  9. Martine Belley dit :

    Mon pharmacien m’a donné seulement 5 comprimés de remplacement à un prix exorbitant, en plus il me dit d’aller dans une autre pharmacie pour me procurer le manque pour le mois.
    Je peux comprendre que les pharmacies sont prises au dépourvu, mais de faire payer la note au client et de lui dire de courir de part et d’autre pour me procurer ma médication, c’est pas très professionnel . Cliente très en colère contre le système gouvernemental et les pharmaciens !

  10. Francine Vachon dit :

    J’ai été sidérée d’apprendre qu’un produit acheté dans une pharmacie, surtout un médicament, pouvait être contaminé et potentiellement cancérigène. Doublement sidérée de devoir payer le produit de remplacement et qu’on refuse de rembourser la pleine boîte intacte rapportée. C’est scandaleux!

  11. R Cloutier dit :

    Pas fort le systeme c’est un médicament contaminé et non une pièce sur mon auto ou autres et en bonis la ptite pilule peut même causer ou risque d’un cancer faut t’il en rire. Parlons des autos ou autres produits de certaine multi nationale. Lorsqu’il y a un rappel le tout est remplacé sans frais et avec loyauté pour garder leur clientèle si fidèle, autos vêtements,alimentation et bien d’autres la liste pourrait être très très longue parce que c’est logique de payer son erreur et de rembourser le client ou patient. La,La. La,…LOL les produits pharmaceutique multi milliardaire qui paye des congres aux médecins et pharmaciens avec toute dépenses payé et déductible d’impôt. Nous les honnêtes citoyens qui apporte chez notre professionnel de la santé pharmacien notre homme de confiance notre prescription de 30 Valsartan et celle ci ne sont pas remplacer pour l’équivalent prescrit par le médecin vraiment pas fort. Bien sur que si j’aurais toute consommer mes Valsartan j’aurais tout simplement renouveler ma nouvelle prescription que j’aurais payé et rien de tout ça serai arrivé et réaliser que notre systeme est pas fort. C’est qui dans le processus de contrôle de la qualité qui a pas fait ça job. C’est vrai il devrait au moins recevoir et lui donné un bonus pour la mauvaise performance.
    Cela m’a fait du bien dans parlé. J’ai écrit surement se que bien du monde en pense de votre systeme.

  12. Louis Roy dit :

    Je ne comprends pas le refus du pharmacien de rembourser le médicament impropre à la consommation, j’attend toujours la réponse de l’ordre des pharmaciens pour une situation des plus bizarre.
    Comment expliquer qu’un commerçant pharmacien ne nous rembourse pas en s’ excusant des désagréments et en plus nous vend un autre médicament en prenant encore son profit.
    J’aimerais comprendre comment l’ordre peut encore supporter ce raisonnement contraire à toute logique de commerce.

    1. Sylvain Daunais dit :

      La mission de l’Ordre des pharmaciens du Québec est de veiller à la protection du public … Je suis en attente d’une réponse de l’Ordre, de la RAMQ et de la Protection du consommateurs. Je ne lâcherai pas le morceau par principe. C’est la base du commerce de détail, produits défectueux, on rembourse ou en échange.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.Tous les champs sont obligatoires.